Presses

 

Retrouvez déco2filles en page 8 de MIDI LIBRE,
dans coup de coeur des Journées Européenne des métiers d’arts
01/04/2017
 midi-libre journée européenne des métiers d'Arts, Sérignan
 
Coup de Coeur
 
Journées des métiers d’art
Visites et démonstration
De nombreux artisans d’art du Biterrois participent à la Journée européenne des métiers d’art ce samedi, dimanche et notament ceux d’Atelier & Co de Blijke Kunst et de déco2filles de Caroline Gaudry à Sérignan. La liste complète est sur le site Jema
 
Photo > Pierre Saliba
 

 
 
 
Retrouvez déco2filles en page 2 de MIDI LIBRE,
avec COM-GAUDRY dit Mr déco2filles
11/10/2014
 
La brocante branchée sur les réseaux sociaux
 
article,midi libre,stage, peinture, shabby, patine,XVIIIème,professionnel,déco2filles
 « Caroline a ouvert il y a 4 ans son magasin qui fait craquer toutes les filles ! »
© D.R
Boutiques des champs
Sérignan, la boutique « Déco 2 filles » surfe entre patine du XVIIIe siècle et internet.

Il y a quatre ans, Caroline Gaudry relève un défi personnel. Faire de sa passion de chineuse un métier et surtout rendre à des objets laissés pour compte, une nouvelle vie grâce à la patine du XVIIIe siècle, son dada.
À cette époque, La jeune femme, ancienne responsable de magasin de décoration dans la Drôme, revient dans la propriété viticole de son père à Sérignan. Elle y ouvre un atelier-boutique, dans l’ancienne cave, juste à côté de la demeure qui pourrait figurer dans un magazine de déco. Pas la conventionnelle, dupliquée partout, mais de celles qui s’inspirent du tout-venant pour en tirer des petits bijoux d’originalité.

 

● Des stages consacrés à la patine

Déco 2 filles, le bien nommé, vit depuis son petit bonhomme de chemin. Caroline y vend ce qu’elle restaure, à la cire et au pigment selon la méthode du XVIIIe mais aussi selon les techniques du shaby, du cérusé ou du glacis à l’ancienne. Elle organise aussi des ateliers et des stages de patine. Le résultat vaut le détour. Au risque de passer des heures dans cet antre qui arrache des petits cris d’admiration à chaque recoin.
À condition de dénicher l’adresse. Caroline le reconnaît, on n’arrive pas spontanément chez elle. Alors, pour rendre viable sa petite entreprise, elle a deux recettes : les stages et surtout un mari graphiste qui est membre d’une agence de communication collaborative, COM.GAUDRY, de quinze personnes, qui bossent chacune chez elle, chacune dans sa partie.

85 %, voire 90 % de la clientèle arrive grâce à internet

« Si je n’avais pas eu la communication de Jean-Maurice, j’aurais fermé depuis belle lurette, car 85 %, voire 90 % de ma clientèle m’arrive par internet. L’adresse physique est incontournable car je vends ici et non par commande, mais sans le site, le blog, les réseaux sociaux, on baisserait le rideau et tout ça, je n’aurais pas le temps de le faire seule ». La vente sur place marche de mieux en mieux, mais la formation professionnelle l’emporte. « À cause de la crise, j’avais perdu un tiers de mon chiffre d’affaires. La formation pro, c’est ce qui me permet de survivre et là encore c’est grâce à internet que l’on nous connaît. Après, quand les filles arrivent ici, elles craquent, elles en parlent autour d’elles mais il faut les faire venir ».
Lors de la dernière porte ouverte, 300 personnes ont découvert Déco 2 filles : « Une fois de plus, parce qu’on avait envoyé des mails, des newsletters pour faire connaître cet événementiel … Il faut tout le temps se renouveler ».

ANNICK KOSCIELNIAK
akoscielniak@midilibre.com
 

 
De vrais emplettes d’artistes à faire chez déco2filles Midi Libre
09/11/2013
 
 
midi libre,article,porte ouverte,stage, peinture, shabby, patine,XVIIIème,professionnel,déco2filles

 
 
Aujourd’hui, l’atelier Déco2filles organise un vide greniers pour présenter les métiers de cet antre aux trésors. « Nous proposons une brocante déco et un avant-goût des marchés de Noël. De quoi ne pas se laisser envahir par la morosité ambiante », explique Caroline Gaudry, maîtresse des lieux. Ses partenaires et amis seront présents. Ainsi, le chef Guy Barbel, initiera lors d’atelier cuisine les amateurs de 7 à 77 ans. Hélène, de l’atelier Zénobie, décoratrice vintage, mettra en avant sont style en remettant au goût du jour petits meubles et objets. France de Piecoq, au cours d’un atelier couture, expliquera la fabrication d’un sac de chineuse et de tant d’autres trucs cousus mains. Si Blijke Kunst, tapissière, et son conjoint, Olivier Vuala, ébéniste d’art, montreront leur travail, Agnès, elle, animera l’atelier meubles en carton et fabrication d’album photos vintage. Enfin, Claudia proposera des cadeaux aussi ravissants que délicieux et M. Gaudry, graphiste hors pair, présentera son métier et dévoilera de bonnes adresses, en même temps que Caroline proposera ses patines, abat-jour, brocante et peinture décorative.
 

Déco2filles au 63, avenue Giscard-d’Estaing. Ouvert de 10h à 17h. Contact au 06 62 76 49 03

 Porte ouverte à voir dans « Blog »

 
Caroline, reine de la patine Midi Libre.
25/03/2013
 
 Merci à toutes
 
Midi Libre le 25/03/13, en page 2.

Midi Libre, Caroline reine de la patine,stage, peinture, shabby, patine,XVIIIème,professionnel,déco2filles

Caroline reine de la patine du XVIIIéme siécle donne une seconde vie aux objets oubliés

Quand elle ne travail pas dans son atelier, Caroline Gaudry court les vides-greniers, les brocantes et les déballages. Sa maison est remplie de ces objets et meubles laissés pour compte à qui elle rend une seconde vie. Chineuse par passion depuis toujours, Caroline en a fait son métier, il y a trois ans, en créant Déco 2 Filles avec Jean-Maurice, son graphiste de mari.

Patine du XVIIIéme Siècle

Sa spécialité, la patine du XVIIIéme, à la cire et au pigment qu’elle applique sur le bois, le fer, le bronze… « C’est ma préférée, elle donne une teinte magique, ne recouvre pas uniformément la matière, mais respecte le veinage du bois et ses petits défauts qui en font leur charme », explique Caroline, ancienne responsable de magasin de décoration dans la Drôme, revenue sur les vignes de son père, à Sérignan. Elle accueille à domicile des stagiaires et les initie à la patine du XVIIIéme bien sûr, mais aussi au shabby, au cérusé, au glacis à l’ancienne et à la création d’abat-jour, de sacs en s’associant les services d’une couturière et d’une tapissière.

Une maison remplie d’objets à qui elle rend une seconde vie.

Il suffit de pénétrer dans son atelier, véritable cabinet de curiosité, pour apprécier l’art de Caroline. Bluffant ! Des commodes hors d’âge se métamorphosent en mobilier cosy. L’armoire massive de grand-maman ou l’horloge de campagne deviennent les reines d’un intérieur au charme anglais. Caroline intervient également à domicile pour transformer des meubles de cuisine en chêne vieillot en une superbe pièce tendance couleur taupe. Les doigts de fée de Caroline se sont ouverts les portes du somptueux château Les Carrasses, à Quarante, pour une expo-vente. La belle saison la retrouve sur la promenade pour les « Mardis de l’art », initiés par son mari. Il a fondé Lez’arts au soleil. Et dans la famille chineurs, on demande le fils, Paul, 12 ans, et déjà l’œil aiguisé comme sa maman.

ANNICK KOSCIELNIAK
akoscielniak@midilibre.com
Contact : 06 62 76 49 03
www.deco2filles.fr

 


 
 Interview de déco2filles, prochainement dans Midi Libre.
22/03/2013

 

Interview déco2filles Midi Libre,Caroline reine de la patine,stage, peinture, shabby, patine,XVIIIème,professionnel,déco2filles
 
Vous allez découvrir prochainement dans Midi libre, l’interview de Caroline de déco2filles dans son atelier & boutique de Sérignan, alors à bientôt dans vos kiosques…

 
Retrouvez déco2filles dans Art&Décoration de Noël 2011
15/12/2011

Art&Décoration

NOVEMBRE – DECEMBRE 2011

 

Il est sorti, le nouveau Art&Décoration méditerranée.
Vous retrouverez Caroline de déco2filles en page 252.

Art & Décoration,stage, peinture, shabby, patine,XVIIIème,professionnel,déco2filles

STAGES

Pour les filles

Contrairement à ce que l’on pourrait croire, dans Déco2filles, il n’y en a qu’une ! Mais pas la moindre : Caroline Gaudry, qui, après de longues années dans le circuit d’une enseigne de mobilier, a endossé le métier d’artisan. Après plusieurs formations pour acquérir ce savoir-faire, elle enseigne à son tour la patine XVIIIéme Siècle à pigments, la plus sophistiquée, ainsi que la patine campagne ou suédoise. Dans son atelier, elle propose des stages de quinze heure d’initiation, à suivre deux jours et demi par semaine par groupe de trois ou quatre. On y vient généralement avec un petit meuble et quatre accessoires pour s’exercer à cet art sur plusieurs supports.

 
Déco2filles, atelier de patine.
63, avenue Valéry Giscard d’Estaing.
34410 Sérignan. Tél. : 06 62 76 49 03
et deco2filles.fr
 
 
Merci à toutes les filles, les fans, les stagiaires … Sans vous je ne serai pas là.
Grosses bises à toutes les filles.
 

 
Expo « Patine sur bois et tapisserie d’ameublement » à La Halle de Sérignan.
31/08/2010
 
 
Exposition à la Halle de Sérignan,stage, peinture, shabby, patine,XVIIIème,professionnel,déco2filles
 

L’association Lézards au soleil vous invite à découvrir la patine sur bois et les dernières réalisations de

L’atelier de patine déco2filles à la Halle de Sérignan.

du 31 août au 8 septembre 2010.

Ouvert de 9h à 12h et de 16h à 19h30 tous les jours

Vernissage 3 septembre à 18H30.

Blijke KUNST tapissière d’ameublement m’accompagnera sur cette exposition.

Donner une deuxième vie à un meuble simple ou démodé, est possible avec la patine.

Expo,stage, peinture, shabby, patine,XVIIIème,professionnel,déco2filles

expo,vernissage,stage, peinture, shabby, patine,XVIIIème,professionnel,déco2filles

Midi Libre,expo,la Halle,stage, peinture, shabby, patine,XVIIIème,professionnel,déco2filles


 

La déco et Caroline
12/10/2009
 
 Interior's,déco de Caroline,stage, peinture, shabby, patine,XVIIIème,professionnel,déco2filles
 
Le professionnalisme de Caroline ne date pas d’hier, responsable du magasin Interior’s depuis 1998 au centre Victor Hugo de Valence. Elle était connue et reconnue pour son bon goût et ses conseils en matière de décoration.

Ces années passées chez Interior’s n’ont fait que renforcer sa passion pour la déco, la patine et la création durable. Créer des pièces uniques à partir d’objets chinés ou destinés à la déchèterie devient un Art de vivre. Elle délaisse Valence pour retrouver ses racines dans le sud et enfin ouvrir son propre atelier. Depuis toutes les brocantes, les vides greniers, les antiquaires du Languedoc Roussillon n’ont plus de secret pour elle.

Restaurer, patiner, donner une 2ème vie à tous les objets délaissés est devenu une véritable passion durable.

Laisser un commentaire